booking@dominiquefillon.com  -  © 2019 Dominique Fillon
webdesign & images : Eric Schaftlein
GB.jpg

BIOGRAPHIE

Né le 25 février 1968 au Mans, Dominique Fillon passe une enfance bercée par la passion de son père pour la musique classique (Mahler, Ravel, Bach, Villa-Lobos …) et le goût prononcé de ses trois grands frères pour la pop-music (Beatles, Rolling Stones, Pink Floyd, Crosby Stills and Nash…). À 11 ans, il découvre le piano et commence à apprendre, seul, à jouer, composer et chanter.

Après plusieurs expériences dans des groupes de rock ou de pop-rock (Deux points à la ligne,Orgon), il rencontre, au Mans, deux pianistes de jazz : Philippe Duchemin et Guislain Deppe. Il décide alors, à l’âge de 17 ans, d’étudier le jazz à travers les standards et commence à jouer dans tous les clubs de sa ville natale. C’est également à cette époque qu’il découvre la musique brésilienne à travers Djavan, Tom Jobim, Joao Gilberto ou Yvan Lins.

 

                 À 20 ans, il vient à Paris pour entrer à l’American School of Modern Music, mais, finalement, il n’y reste que 3 mois préférant continuer à étudier en solo... Engagé au « caf’conc’ » pour jouer et chanter un répertoire de jazz rock, de funk et de fusion, il y reste un an et demi, et croise à cette occasion beaucoup de musiciens parisiens et internationaux tels que Dave Weckl, John Patitucci, Paco Seri, Scott Anderson, Etienne M’bape, Jean-Christophe Maillard, Chris Henry, Eric Sauviat, Hervé Brault, Jaco Largent, Jeff Baillard, Thierry et Jean-Philippe Fanfant, Laurent Vernerey…

Ces rencontres lui permettent d’avoir accès aux milieux du jazz, de la funk ou de la world music et d’enregistrer ou de tourner avec Secret Talk, Bruce Johnson, Angélique Kidjo, Ralph Thamar, Michel Fugain, Bernard Lavilliers, Jimmy Cliff, Monica Passos, Ladja, Lokua Kanza, Philippe Lavil, Sara Tavares, Viktor Lazlo, Henry Dikongué, Eva Gambus, Geoffrey Oryema...

 

                 À 30 ans, il réalise, arrange et cosigne avec Christophe Monthieux, l’album “Zambouya” pour l’artiste martiniquaise : Marijosé Alie, ainsi que la musique de deux longs-mètrages pour la télévision.

Fort de cette expérience, et avec l’aide de Michel Fédoroff, il décide de se consacrer à la production d’artistes de son choix et réalise une dizaine d’albums: Alioune K, Sanseverino 1 et 2, Catherine Milles, Philippe Lavil et Elisabeth Anaïs…

Sur une idée de Michel Fédoroff, son éditeur, il décide de commencer un projet en solo, où le piano serait l’acteur principal. C’est en formant son propre groupe, qu’il rencontre grâce à Marcio Faraco, le guitariste brésilien Sergio Farias venu à Paris pour étudier la musique de film. Une étroite collaboration commence alors entre eux et donne lieu à divers projets.

 

                Ensemble ils préparent l’album solo de Dominique et l’enregistrent en octobre 2005 avec Steve Rodby, Stéphane Huchard, Jean-Philippe Fanfant , Luiz Augusto, Steve Shéhan, Nicolas Montazaud, Julio Gonçalves, Marc Berthoumieux, Franck Tortiller, Fabrice Alleman et Eva Gambus.

 

               En 2006, Dominique travaille sur les arrangements et la réalisation du troisième album de Sanseverino. Il est également  le directeur musical d'un projet qui s'appelle " Domtomfolies" pour les Francofolies.

Ce projet, est la phase finale d'un concours qui a lieu dans tous les Dom-Tom est qui à pour but de découvrir chaque année, les nouveaux talents des départements et territoires d'Outre-Mer.

 

               En 2007, l’année commence par la sortie de son premier album solo:”Détours”, chez Hamonia Mundi,  et une série de concerts pour le présenter.

 

En 2008, Production et enregistrement de l'album "Born" pour l'artiste appache "Matthew Andrae", à Santa Fé, Nouveau Mexique.

 

2009, premiers concerts au Japon. Enregistrement du second album, "Americas", à Chicago avec Steve Rodby, Nic Cecire, Helik Hadar, Youn Sun Nah, Olivier Roman-Garcia, Ulf Wakenius.

 

2010 Sortie de "Americas" et concerts. Tournée d'été au Japon avec le quartet.

 

2011 Tournée Singapour, Brunei, Australie, Corée du Sud. Enregistrement de l'album "As it comes" commandé par le label "Atelier Sawano" et sortie au Japon.

 

2012 Sortie de "As it comes" en France.

Aide à l'organisation (found raising)de la première journée internationale du Jazz auprès d'Herbie Hancock et de l'Unesco, et participation.

 

Tournées Reunion, Maurice, Cap vert, Algérie, France...

Festival de Marciac

Concert humanitaire pour Fukushima, au Bilboard de Tokyo avec Matthieu Chazarenc, Sylvain Gontard, Kazumi Watanabe, Coba, Akémi Fillon, Brett Hirst.

 

2013 Création de la musique du projet Born in 68, au Duc des Lombards et à Marciac.

Enregistrement de l'album au Studio de la monesse.

Tournée au Japon avec le trio japonais. (Tokyo, Okinawa...)

Séances de Co-writing avec des artistes japonais.

 

2014 Sortie de "Born in 68".

Concerts en France.

Carte blanche à l'Atrium de Chaville avec "Born in 68", Ousman Danedjo, Nicole Slack Jones, Namiko Gahier-Ogawa, Akémi Fillon.

Arrangements et réalisation de l'album pour enfants de Gaetan: "Bébé ouin ouin".